Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/12/2019

Fromage de patate

Depuis que je sais que Jules Verne mangeait ça au petit déjeuner, il est important que je goûtasse à mon tour.La texture est bien, le goût est bien, laissez le lait aux veaux !

 

Ingrédients

  • 70 g de Saint-Hubert
  • 40 g de farine
  • 300 g de pommes de terre (3 pommes de terre assez petites ou 250 ml une fois coupées en petits dés)
  • 100 ml d’huile au goût neutre (90 g)
  • 2 cuillerées à café de jus de citron
  • environ 80 ml de levure de bière en paillettes (environ 20 g)
  • 1/2 à 1 cuillerée à café de sel

 

Couisine

  1. Éplucher les pommes de terre, les laver et les couper en dés. Si vous êtes pressé-es, couper les dés en petit afin d’accélérer leur cuisson.
  2. Les faire cuire dans une casserole d’eau bouillante salée. Cela prend environ un quart d’heure, selon la taille des dés. Ils doivent être bien cuits à cœur.
  3. Égoutter les dés de pomme de terre et les mixer avec l’huile, le jus de citron et 1/2 cuillerée à café de sel, en utilisant un mixeur plongeant.
  4. Mixer encore en ajoutant la levure de bière, et la versant petit à petit pour s’arrêter quand le goût est agréable. Ajuster la quantité de sel.
  5. Utiliser une cuillère pour servir le fromage de pomme de terre bien chaud.

 

Remarques

  • Congélation : La préparation se conserve au frigo, et est à consommer dans les 3 jours. Il suffira de la réchauffer avant de la servir. Si nécessaire, le fromage patate peut être conservé au congélateur. Mais il faudra impérativement le repasser au mixeur après décongélation pour qu’il retrouve sa belle texture lisse et coulante
  • Quantités pour 2 personnes : 1 petite pomme de terre (100 g), 2 cuillerées à soupe d’huile (30 g), 1 petite cuillerée à café de jus de citron, 1/4 cuillerée à café de sel, environ 1,5 cuillerée à soupe de levure de bière en paillettes.
  • L’huile neutre est de préférence une huile qui tient la cuisson. Cela permet que le fromage de pomme de terre soit ensuite chauffé. Ici,  j’utilise de l’huile de colza désodorise/raffiné car elle est neutre en goût, économique, riche en oméga 3 et assez locale.
  • Variantes de couleur : pour un fromage orangé, remplacer 1 pomme de terre par le même poids de carotte. Je suppose qu’on peut la remplacer par de la betterave pour une préparation rose… Et avec des pommes de terre vitelotte pour un fromage violet, hihi. Je testerai tout ça cet hiver. Je vais aussi tester l’idée d’Ephée : utiliser de la patate douce. Je mettrai à jour l’article, bien sûr.
  • La levure de bière en paillettes se trouve au rayon « diététique » des supermarchés, dans des boîtes à bec verseur illustrées d’une photo de salade verte. En magasin bio, elle se trouve en vrac ou au rayon des condiments, le plus souvent de la marque Rapunzel. On trouve alors souvent deux produits : la variété standard et la variété maltée. Cette dernière est plus forte en goût, et certain-es lui trouvent un goût évocateur de fromage. Attention, la levure maltée contient du gluten.

20:04 Publié dans Les bobos vaincront, Patatenfoly

07/10/2019

Gâteau de base

Le livre de Marie Lafôret est partie chez Fabi, donc on fait comme on peut, mais ça sera bon quand même. Merci Mélanie du Cul de poule de remplacer Marie au pied levé.

 

Ingrédients

  • 300g de farine (épeautre ou farine de blé demi complète)
  • 100g de sucre de canne
  • 3g de bicarbonate (ou 10g de levure chimique)
  • 1 pincée de sel
  • 35 cl de lait végétal (voir notes)(30cl suffiront pour une farine très blanche type t45/55)
  • 2 cs de jus de citron
  • 60 g d’huile d’olive ou neutre en goût

 

Couisine

  1. Préchauffer le four à 180° et chemiser un moule au besoin.
  2. Verser le jus de citron dans le lait. Si vous utilisez du lait de soja, il va très légèrement cailler et apporter du moelleux au gâteau. Mais tout autre lait sera très bien !
  3. Dans un cul de poule, verser la farine, le sucre, le bicarbonate ou la levure, le sel.
  4. Ajouter le lait au citron, l’huile et mélanger à l’aide d’un fouet.
  5. Parfumer votre gâteau et mélanger à nouveau.
  6. Verser dans le moule et enfourner pour 35 à 40 minutes pour un moule à manquer (20 minutes suffisent pour des muffins, vérifier au bout de 15 selon les fours).
  7. Laisser tiédir avant de démouler et refroidir complètement avant de découper (sinon le gâteau sera collant).

 

Et la version pour ceux qui ont des intestins difficiles ... genre ceux de Tat :)

Ingrédients

  • 100 g de farine de riz complet
  • 100g de poudre d’amande (ou noisettes pour un goût moins neutre)
  • 100g de farine de sarrasin
  • 100g de sucre de canne
  • 3g de bicarbonate (ou 10g de levure chimique)
  • 1 pincée de sel
  • 40 cl de lait végétal (voir notes)
  • 2 cs de jus de citron
  • 60 g d’huile d’olive ou neutre en goût

 

Couisine

  1. Préchauffer le four à 180° et chemiser un moule au besoin.
  2. Verser le jus de citron dans le lait. Si vous utilisez du lait de soja, il va très légèrement cailler et apporter du moelleux au gâteau. Mais tout autre lait sera très bien !
  3. Dans un cul de poule, verser les farines et la poudre d’amande, le sucre, le bicarbonate ou la levure, le sel.
  4. Ajouter le lait au citron, l’huile et mélanger à l’aide d’un fouet.
  5. Parfumer votre gâteau et mélanger à nouveau.
  6. Verser dans le moule et enfourner pour 35 à 40 minutes pour un moule à manquer (20 minutes suffisent pour des muffins, vérifier au bout de 15 selon les fours).
  7. Laisser tiédir avant de démouler et refroidir complètement avant de découper (sinon le gâteau sera collant).

20:55 Publié dans Gatomobile, Les bobos vaincront

23/09/2019

Granola

Sérieux, des chocapics au petit-déjeuner ou au goûter ? Des apple-minis ou des Lions ? Bref, comment ne pas manger de la m**** qui nous veut du mal (et qui aime notre porte-feuille vade retro Nestle, Unilever, Mondelez - anciennement Kraft -) ? Bin en faisant du granola maison. Après, on n'est pas obligé de mettre des raisins secs, hein, on peut mettre des pépites de chocolat. Car oui, le plaisir c'est important. Et non, manger de la m**** ce n'est pas se faire plaisir. C'est juste garder ses papilles gustatives en mode off.

 

Ingrédients

  • 1 cup (175 g) dates*
  • 1/2 cup (120 mL) tahini
  • 270 g old-fashioned rolled oats (GF if desired)
  • 140 g raw mixed nuts (I used almond and cashew), roughly chopped
  • 75 g organic raisins**
  • 30 g dried cranberries
  • 35 g raw sunflower seeds
  • 35 g raw pumpkin seeds
  • 15 g unsweetened shredded coconut
  • 1/2 tsp cinnamon
  • 1/4 tsp salt (optional)

 

Couisine

  1. Preheat oven to 150 C / 300 F.
  2. Mix dates, tahini and 3 Tbsp (45 mL) water in a food processor and blend until creamy.
  3. And all ingredients to a large bowl and mix to combine.
  4. Spread granola evenly on baking paper and press flat. Bake for 30 minutes, or until golden brown, stopping one or two times to stir and flatten again if needed to prevent burning and to ensure the granola cooks evenly.
  5. Let cool and transfer to an airtight container to store. Enjoy with smoothies, plant-based yogurts or on its own as a snack.

 

14:55 Publié dans Les bobos vaincront

10/09/2019

Lait de soja et tofu maison

Parce qu'aller chasser le bloc de tofu au magasin bobobio c'est à la portée de tout le monde. Faire son lait de soja et son tofu maison, c'est ça être un vrai grano. Les bobos vaincront !

 

Ingrédients

  • 300 g soja jaune
  • 3 litres d’eau + eau pour le trempage
  • 1 cuillère à soupe de nigari
  • boîte à tofu (on en trouve sur le net, sinon fabriquez-en une : prenez une boite tupperware et faites des trous au fond)
  • 1 étamine
  • 1 grande casserole
  • 1 passoire fine
  • 1 poids

Couisine

Le lait

  1. Faire tremper le soja pendant 24h. Les graines vont doubler de volume donc il faut mettre de l’eau en conséquence. Après trempage, rincer les graines de soja jaune.
  2. Mixer les graines avec un peu d’eau, utiliser une partie des 3 L d’eau. Vous devez obtenir une consistance crémeuse. La puissance du mixeur change beaucoup : plus le mixeur est puissant plus ça sera bien crémeux, moins il est puissant plus la consistance sera granuleuse, ce qui changera la consistance de l’okara également. (Edit cf. commentaire : Attention de ne pas trop mixer longtemps si vous utilisez un mixeur puissant sinon l’okara sera inexistante et impossible à filtrer)
  3. Une fois le soja jaune mixé, mélanger au reste d’eau dans une casserole. Mettre sur le feu pendant 30 min, mélanger constamment et ne pas le laisser sans surveillance ça déborde très facilement. Même en le surveillant il m’est arrivé que ça déborde avec une seconde d’inattention.
  4. Une fois cuit, prendre un grand saladier et filtrer à l’aide d’une passoire fine. Là vous avez d’un côté la pulpe de soja (okara) dans la passoire , et de l’autre le lait de soja (tonyu).

Vous pourriez très bien vous arrêter là. Mais bon pourquoi s’arrêter en si bon chemin alors que vous êtes à 2 doigts de réaliser le meilleur tofu de votre vie ;-)

Garder l’okara bien sûr. Vous devriez en avoir pour plus de 900 g ! Je vous conseille de le congeler pour une utilisation ultérieure.

 

Le tofu

  1. Remettre le lait de soja que vous venez de filtrer sur le feu. Chauffer et arrêter avant ébullition.
  2. Hors feu ajouter 1 cuillère à soupe de nigari. Mélanger et laisser reposer le temps que le lait caille (ça va assez vite mais le laisser reposer pendant environ 20 à 30 minutes pour être sûr).
  3. Mettre l’étamine dans la boite à tofu. Filtrer à l’aide d’une étamine, verser le tofu et serrer l’étamine, presser bien (vous n’avez pas besoin de conserver le liquide qui s’écoule de l’étamine).
  4. Fermer l’étamine et ajouter un poids. Laisser environ 2h voire plus (plus vous le laissez longtemps, plus il sera ferme). À la fin du pressage vous devriez avoir environ 300g de tofu.
  5. Mettre le tofu dans une boite en verre (ou plastique) couvrir d’eau et fermer la boite.
  6. Mettre au frigo. Consommer rapidement, en général il ne fait pas long feu :-)

 

09:32 Publié dans Les bobos vaincront

08/09/2019

Houmous de tournesol

Quand le Liban rencontre nos contrées européennes, cela donne du houmous de graines de tournesol.

 

Ingrédients

 

  • 100g de graines de tournesol
  • 5 cl de jus de citron
  • 1 cc de tahin (purée de sésame)
  • 3 CS d’huile d’olive ou de colza (on évitera si possible l’huile de tournesol pour ne pas surcharger en oméga6).
  • eau (selon la consistance finale désirée)

Couisine

  1. Mettre à tremper les graines de tournesol la veille.
  2. Bien rincer et verser dans un bol (ou le robot).
  3. Ajouter le tahin, le sel, le jus de citron, l’huile et de l’eau pour couvrir légèrement. Mixer longuement pour obtenir une préparation très crémeuse.

*Les graines doublent de volume pendant le trempage

19:03 Publié dans Les bobos vaincront